La filière de la fibre optique aura besoin de 22 000 nouvelles compétences d’ici 2021

La filière fibre optique et les pouvoirs publics se mobilisent afin d’atteindre l’objectif fixé par le gouvernement : le déploiement d’ici 2022 du très haut débit pour tous.

La filière de la fibre optique aura besoin de 22 000 nouvelles compétences d’ici 2021, soit en moyenne 3 800 nouveaux entrants chaque année. C’est la raison pour laquelle le ministère du Travail, Objectif fibre, ainsi que les branches (FFB, FNTP, UIMM, UNETEL-RST), les fédérations professionnelles concernées (FFIE, FFTélécoms, FIEEC, InfraNum, SERCE) et les OPCA (Constructys, OPCAIM et OPCALIA) viennent de publier un livret sur les besoins en termes d’emploi, de compétences et de formations dans le cadre de l’Engagement pour le Développement de l’Emploi et des Compétences (EDEC) signé en 2017. L’EDEC concerne environ 7 500 entreprises employant 656 000 salariés et réparties dans les secteurs industriel, bâtiment, travaux publics et télécoms.

Lire l’article
2018-07-20T16:08:29+00:0020 juillet 18|Du côté de nos partenaires|